Hello and Bonjour from Carousel Players!

close up photo of the face of a white woman. She wears large sunglasses, earmuffs and a scarf. She is smiling Hi there. My name is Samantha and I’m writing from St Catharines, Ontario, the traditional land of the Haudenosaunee, the Anishnaabe, the Neutral and Wendat peoples. I am very grateful to the original caretakers of this land. In Niagara, I grew up in Welland, Ontario frequently walking along the Welland Canal and having picnics at Merritt Island. Now a resident of St Catharines I frequently visit Rotary Park, a beautiful place with paths surrounding a big open field, and trails that lead to the Four Mile Creek. I thrive on the healing properties of this land and water, and I wish to ask, how will you connect with the land today? By writing this, I hope to create a safe space for all. Welcome!

 

I’m so excited for this guest blogging opportunity, and even more excited to represent the organization I work for, Carousel Players. Founded in 1972, it is one of Canada’s oldest and most respected professional theatre for young audience companies with roots in the Niagara Region. To learn more about Carousel, visit us h e r e : w​ w w . c a r o u s e l p l a y e r s . c o m . ​

I am the Outreach Coordinator for Carousel, which means under normal circumstances I participate in local events and help facilitate our own. I get the wonderful opportunity to interact with children and families in all corners of the region, from Fort Erie to Grimsby, and everywhere in between. My favourite part about my job is meeting people from all walks of life and engaging with them. I love when I meet a parent who tells me of their fond memories of seeing a Carousel Players performance when they were in school, or speaking with a child who has recently watched a performance. I joined the company in 2019 back when in-person events were allowed, and I miss interacting with people terribly.

We all love theatre here, am I right?! And of course, none of us can gather in person, anxiously waiting to take our seats and share in an experience together, and that hurts. So many arts organizations have had to grieve the loss of live performances, feverishly try to cope, and quickly come up with ways to engage with our audiences.

This year, one of the ways we ​pivoted​- one of my least favourite words now as it is no longer used as a fun dance move – is that we were still able to create some phenomenal experiences, one of which wan outdoor scene, three larger than life puppets (puppeteer by at least two people) are in a filed. Audience is dispersed between the puppetsas our Giant Puppet Party. There we were in September of 2020, prepared to welcome families to our large-space event featuring a 12 foot puppet, and not two days before, the government announced new restrictions that only 25 people could gather outdoors. Talk about a let-down! With this news I sadly informed some of the families that we could only accept the first few who registered. Fortunately, people were very understanding, and the event wasn’t cancelled altogether! The few families who could attend brought their amazing homemade puppets, we did some funky moves together, a little dance, and we all went home!

Then in the fall, our incredible team madefabric overlaying a box. The fabric has a glittering effect theatre magic happen again when they created Halloween Happening, an indoor large-space event that allowed families to walk through different “rooms” inside the FirstOntario Performing Arts Centre. Kind of like a haunted house, but no jump scares, and we kept the creepiness factor to a minimum. It included a fairy room, a pumpkin patch, a giant witch puppet and her cauldron, among others. The selected entry slots filled up so quickly and before we knew it, we were sold out! I was elated! Not only would I get to see more families in person again, but this time they would all be in costume!

 

Winterworld was another unique event that came out of last year. In the atrium at the St Catharines Public Library, our team created a beautiful snow queen installation with multiple dioramas surrounding her, including a bunny hill with tiny little bunnies on skies. It was magical.

a large snow queen stands on a pedestal

Even though we experienced the disappointment over and over again of plans that didn’t come to fruition, we were still able to
make magic possible, and that gives me the warm and fuzzies. Was it the same? Of course not! But experiencing the joy and excitement of others as they danced with our giant puppet Nadine the Ondine, or entered the Dragon room in Halloween Happening, or set eyes on the tall majestic snow queen still put a smile on my face and gratitude in my heart.

One of my favourite moments of last year was the bravery of a little boy who got frightened while inside the Halloween Happening and immediately rushed to get out, only to tell his parents that he wanted to go back in, and try to go through the experience slowly so he could face his fear. What a hero! I think we can all take a cue from this little boy and find ways to be adaptable and face what scares us, even in the midst of a pandemic, especially at a time where the need for support and connection is so great.

Thank you for reading. If you’d like to connect, please email outreach@carouselplayers.com​ and I will gladly chat with you. Stay safe, and until next time!

Samantha

 

Bonjour! Je m’appelle Samantha et je vous écris aujourd’hui de St Catharines, Ontario, le territoire traditionnel des peuples Haudenosaunee, Anishinaabe, Neutral et Wendat. Je suis très reconnaissante aux pclose up photo of the face of a white woman. She wears large sunglasses, earmuffs and a scarf. She is smilingremiers habitants et gardiens des terres. Je viens de Welland, Ontario au centre de la région de Niagara. Pendant ma jeunesse j’ai rendu visite au canal Welland et à l’île Merritt fréquemment. Maintenant une résidente de St Catharines, je vais souvent au parc Rotary pour une promenade. C’est un très bel endroit avec des sentiers, des bois, et des chemins qui vont jusqu’au bord de l’eau du ruisseau Four Mile. Je prospère quand je suis dehors grâce aux propriétés curatives de l’air et de l’eau, et je voudrais vous demander, comment allez-vous connecter avec la terre aujourd’hui? En vous écrivant, j’espère pouvoir créer un espace sûr pour tous. Bienvenue!

Je suis excitée d’avoir l’occasion de vous écrire, et même plus excitée de représenter l’organisation pour laquelle je travaille, Carousel Players. Fondée en 1972, elle s’agit d’une des plus vieilles compagnies de théâtre pour jeunes publics au Canada, et elle se trouve ici à St Catharines. Si vous voulez en savoir plus, visitez www.carouselplayers.com​.

Je suis Coordinatrice Communautaire pour Carousel Players. Je participe et aide à organiser des événements qui se déroulent directement ici chez nous ou des activités dans la communauté. D’habitude, j’ai l’occasion d’interagir avec des familles en personne dans tous les coins de Niagara. Ce que j’aime le plus c’est de rencontrer et parler avec toutes sortes de personnes. J’aime beaucoup rencontrer des parents qui partagent souvent leurs expériences et bons souvenirs de nos spectacles lorsqu’ils étaient jeunes. J’aime aussi m’engager avec les enfants lorsqu’ils regardent une pièce de théâtre. J’ai commencé à travailler avec la compagnie en 2019 quand les événements en personne étaient possibles, et rencontrer des gens me manque énormément.

Tout le monde ici adore le théâtre, n’est-ce pas? Et malheureusement, ce n’est pas possible de se rassembler et de participer à une pièce de théâtre ensemble. Ça me fait mal au cœur et je suis certaine que je ne suis pas la seule personne qui ressente la même chose. Beaucoup d’organisations artistiques ont dû naviguer des moments difficiles et trouver des solutions créatives pour leurs auditoires.

an outdoor scene, three larger than life puppets (puppeteer by at least two people) are in a filed. Audience is dispersed between the puppetsL’année passée il a fallu que l’on pivote nos activités. (Pivote est un mot que je déteste maintenant car quand j’entends le mot “pivoter”, je pense à la danse, et maintenant il est rarement associé à la danse). Nous avons créé des expériences théâtrales non conventionnelles, dont l’une était la Fête de Marionnettes Géantes en Septembre, un événement dans un champ incluant notre propre marionnette à douze pieds, Nadine. On était près à accueillir tout un certain nombre de familles, lorsque tout à coup, le gouvernement a annoncé que seulement 25 personnes pouvaient se rassembler dehors. J’étais tellement déçue! Regrettablement, j’ai contacté plusieurs familles pour annuler leur inscription, et seulement les cinq premières familles ont pu participer. Heureusement la fête n’a pas été annulée complètement et quelques familles sont venues pour célébrer avec leurs marionnettes! Ensemble nous avons chanté et dansé et c’était vraiment amusant.

 

fabric overlaying a box. The fabric has a glittering effectA l’automne notre incroyable équipe a créé de la magie théâtrale de nouveau quand on conçu Halloween Happening. Cette Fois situé dans un grand espace à l’intérieur du FirstOntario Performing Arts Centre, l’événement a permis aux familles de se promener une à la fois parmi plusieurs scènes avec des thèmes différents. C’était un petit peu comme une maison hantée, mais pas aussi effrayante. Quelques exemples de scènes: une chambre de fées, un champ de citrouille et une sorcière gigantesque avec son grand chaudron. L’événement était présenté à guichet fermé! J’étais tellement contente! J’aurais l’occasion de revoir plusieurs familles en personne ET toutes en costume!

 

Ensuite c’était le temps pour Winterworld. Dans la cour intérieure de la Bibliothèque Public de St Catharines, on a construit une installation comprenant une reine de neige dans une robe blanche élégante, et plusieurs dioramas qui l’entouraient. Par exemple, une petite piste de neige avec des tout petits lapins qui faisait du ski. C’était très beau, adorable et magique!

a large snow queen stands on a pedestal

Même si rien ne s’est passé comme prévu l’année dernière, on a été capable de créer quelques expériences pour nos communautés. Est-ce que cela a évoqué les mêmes sentiments en moi que l’an 2019? Absolument pas! Mais au moins j’ai eu la chance de voir des familles et des enfants qui riaient avec notre marionnette géante, ou qui s’amusaient avec le dragon à Halloween Happening, ou qui étonnaient la reine de neige majestueuse au centre du lobby. Même si ce n’était pas la même chose, ça m’a mis un gros sourire et de la chaleur dans mon cœur.

Un de mes moments préférés de l’an dernier était le courage d’un petit garçon qui a eu peur dans le H​ alloween Happening​ et s’est précipité dehors sur le coup. Tout de suite après, il a dit à ses parents qu’il voulait réessayer de refaire l’expérience au complet une autre fois afin d’affronter sa peur. Quel héros! Je pense qu’on peut tous apprendre de sa bravoure. C’est possible d’être adaptables et de faire face à ce qui nous fait peur, même en pleine pandémie, et surtout à un moment où le besoin de connexion humaine est tellement fort.

Merci d’avoir lu mon premier blog. Si vous voulez communiquer avec moi, envoie-moi un email  outreach@carouselplayers.com ​et ça me fera plaisir de vous répondre. A la prochaine!

Samantha

Speak Your Mind

*